Mon parcours musical

Âgé de vingt-deux ans, Pierre-Alexis Touzeau suit un parcours atypique. Ce n’est qu’après ses classes préparatoires en mathématiques supérieures puis mathématiques spéciales au lycée Louis-le-Grand qu’il se tourne vers la musique.

Il intègre alors la classe d’Adrian McDonnell en direction d’orchestre et se perfectionne en analyse, écriture, solfège, trombone et piano dans les conservatoires Frédéric Chopin et Maurice Ravel à Paris, se formant parallèlement en musicologie à la Sorbonne.

Par ailleurs, Pierre-Alexis Touzeau devient en janvier 2014 directeur musical de l’orchestre symphonique de Télécom SudParis-École de Management, puis fonde en mars 2014 ses propres chœur et orchestre devenus Les Déconcertants, avec lesquels il donne la comédie musicale Cabaret. Il est alors nommé chef-assistant, pour 2014, de l’Orchestre du Plateau de Saclay auprès d’Emmanuel Calef.

Il est invité, en novembre de cette même année, à diriger chœur et orchestre à Notre-Dame de Paris, lors de l’édition annuelle de la messe des étudiants d’Île-de-France présidée par le cardinal André Vingt-Trois.

Après le succès, en décembre 2014, des Variations sur un thème rococo et de l’opéra Il campanello di notte avec Les Déconcertants, Pierre-Alexis Touzeau est nommé en 2015 chef-assistant de la Philharmonie Parisienne auprès de Jérôme Simon.

Dernièrement, en avril 2015, à Londres, il termine troisième de la compétition internationale de direction d’orchestre à la tête du London Classical Soloists, sous le patronage du chef d’orchestre Achim Holub, tout en remportant le premier prix du jury et en étant le plus jeune des participants.