My musical biography

C’est adolescent que Michel découvre Claude Luter, au Slow-Club de Paris. Cette cave de jazz deviendra alors sa seconde maison. Il quitte le conservatoire après 7 années d’étude de la clarinette pour se consacrer uniquement au jazz traditionnel. Mais c’est à Nîmes qu’il monte son premier orchestre, le “Swing Chorus Jazz Band” dans lequel viendront jouer Roger Guérin, Bruno Hervat, Philippe Renault… Aujourd’hui, c’est avec le “Hot Jazz Brothers” qu’il continue son aventure.